Chauffage, ventilation, sanitaire

Capteurs solaires thermiques

Circuit de chauffage indépendant

L’eau chaude sanitaire demande une température de plus de 50°C qui est difficile à atteindre avec des capteurs solaires thermiques durant les jours froids et gris d’hiver. Par contre, en été, ils peuvent monter la température jusqu’à 80°C et fournir de l’eau chaude en abondance. Dans la plupart des installations, l’eau sanitaire ne passe pas dans les capteurs: elle est chauffée indirectement par un circuit fermé d’eau et d’antigel (liquide caloporteur) qui circule entre les capteurs et le chauffe-eau.

Lorsque les capteurs sont destinés uniquement à produire de l’eau chaude au robinet, l’installation est généralement conçue pour couvrir entre 30 et 70% de la chaleur nécessaire annuellement. La chaleur d’appoint doit être fournie par une autre source: pompe à chaleur, chaudière à combustible (bois, gaz, mazout) ou résistance électrique.

L’appoint de chaleur est surtout nécessaire durant la saison de chauffage. D’avril à octobre, la production d’eau chaude se fait le plus souvent sans l’aide de la chaudière ou de la pompe à chaleur: pas de cheminée qui fume ou très peu d’électricité consommée.

Entre 0,5 et 1,5 m2 de capteur solaire par personne.